HISTORIQUE DE L'ELEVAGE DU ROUET
     
     L’ histoire commence par un homme discret, mais avisé qui a consacré sa vie à construire une belle exploitation,  Louis FARDIN, né en 1912, d’une famille d’agriculteurs. En 1920, son père vient s’installer en location sur la ferme du Grand Rouet à JUILLEY. Dans cette région,  à cette époque,  le cheval est seulement attribué au travail de la terre.  En 1937,  Louis succède à son père et développe l’exploitation agricole. Puis c’est la guerre, fait prisonnier, il restera pendant 7 ans en Allemagne. A son retour c’est le désastre, sur les neuf chevaux il n’en restait qu’un.  
   
 
En 1965, Louis finit par acheter une jument de selle. C’est ainsi que PERLE DE NORVAL (RANTZAU,PS, et HAUTESSE par BOUTON D’OR) âgée de six ans, pleine de REVEUR et suitée de BEL AVENIR arrive en 1955. PERLE donnera 13 poulains et 2 étalons nationaux, mais les 2 filles de PERLE DE NORVAL qui auront le plus marqué l’élevage sont BADINE DU ROUET (BEL AVENIR) née en 1967 et MILADY DU ROUET (QUASTOR) née en 1978.
     
    BADINE a une descendance très prolifique, elle s’est surtout illustrée par le biais de ses filles, telle GLOBULE (TIGRE ROUGE) qui a donné à Louis FARDIN fils, 15 poulains mais surtout MESANGE DU ROUET (STARTER) et mère entre autres des vainqueurs internationaux UNADORE DU ROUET (J’T’ADORE) et BALOUBET DU ROUET (GALOUBET A). Après BADINE, la seconde fille de PERLE DE NORVAL à avoir fait souche chez Louis Fardin est donc MILADY DU ROUET (BLUP + 15 (0.54)) issue de QUASTOR.    
     
     

 

   



DESCENDANTS DE PERLE DE NORVAL


Perle de Norval, F,al, 1959 (Rantzau,ps et Hautesse par Bouton d’or)
 
 
 
  Badine,F,al, 1967 (Bel avenir)
   
Globule, F,al, 1972 (Tigre Rouge), mère de quinze produits
   

Hardie du Rouet, F,al, 1973 (Ukase)

     
Ondée du Rouet, F,b,1980 (Sirocco), ISO 137, exportée
      Salsa du Rouet, F,al,1984(Iveday), ISO125, exportée
       
       
    Izara du Rouet, F,b ,1974 (Pot d’or, ps), poulinière dans l’Eure
   

Judée du Rouet, F,al, 1975 (Quolibet II), poulinière dans le Calvados

    Lady du Rouet, F,b, 1977 (Faire Play III), poulinière dans le Pas de Calais
    Mésange du Rouet, F,al, 1978 (Starter)
       
      Unadore du Rouet, H,al, 1986 (J’T’adore), ISO 152
      Baloubet du Rouet, M,al, 1989 (Galoubet A), gagnant international
       
       
  Fleur du Rouet, F,b, 1971 (Ukase)
       
    Ketty du Rouet, F,b 1976 (Et Hop,aa) ISO 149
   
  Gandin duRouet, M,al, 1972 (Nankin), étalon national
  Hilda du Rouet,  F,b, 1973 (Nankin), 10e des 4 ans
  Kiva du Rouet, M,al, 1976 (Et Hop,aa), étalon national
  Milady du Rouet, F,b, 1978 (quastor)
     
    Quatoubet du Rouet, M,bb, 1982 (GaloubetA), étalon, CSIO, ISO 1676
    Rose du Rouet, F,al, 1983 (Imam d’Or), ISO 128
    Caloubet  du Rouet, M,b, 1990 (Galoubet A), ISO 132 /96
    Darty du Rouet, M,bf, 1991 (Galoubet A), décédé
    En Avant du Rouet, M,b, 1992 (Galoubet A), excellent à 4 ans.
   
     
     
.   J’ai été pris par « la même passion et le même virus »que mon grand père, et c’est pourquoi je me suis investi dans l’élevage. Les juments, je m’en occupe le matin tôt ou bien le soir tard (suivis gynéco, saillies, transferts.)  L’ascension de BALOUBET du ROUET en compétition de haut niveau a permis à notre élevage une réputation dans le monde équin et une publicité à l’étranger . C’est pour cela que je garde une bonne génétique de qualité mais aussi une diversification des étalons.
 De nouvelles installations sont mises en place pour une meilleure valorisation des chevaux
avec CHRISTOPHE LEMOINE .
 
    __________________________________________________________________
    haut de page